SEO 2015 : Qualité du contenu et expérience utilisateur

SEO en 2015 : De l’importance de la Qualité des contenus et de l’Expérience Utilisateur

Tout  responsable E-Marketing ou chef d’entreprise souhaitant optimiser sa visibilité sur le Web connait la difficulté que peut être la levée de prospects via le SEO de part la constante évolution des techniques de référencement.

En ce début d’année 2015, voici quelques conseils pour s’assurer d’une stratégie efficace et pertinente :

Concentrez-vous sur la Qualité, non pas sur la production de masse

La qualité du contenu proposé se doit d’être une constante quant à la production d’informations mises en ligne. Il ne s’agit pas de baser sa réflexion sur une notion de « volume à tout prix » mais bien,  sur la diffusion d’informations intelligemment construites et rédigées, avec pour seul objectif de proposer des contenus réellement intéressants pour vos lecteurs et visiteurs.

Votre volonté d’information positive se devra d’être ressentie au travers de vos écrits.

Il y a quelques années, Google commença par afficher des résultats sous l’appellation « Articles de fond »  sur ses SERPs (Search Engine Result Pages), généralement constitués de contenus composés de plus de 1 500 mots. Ceci ayant considérablement marqué la bascule quant à la production régulière  d’articles pertinents, et orienta les rédacteurs à se dégager de la production en masse de contenus.

Au tout début du SEO, la production en masse de contenus, sans regard de qualité ou de bénéfice pour l’utilisateur était la norme et pouvait positivement impacter un positionnement, mais cela est derrière nous et nous ne pouvons que nous en réjouir.

Les algorithmes les plus récents de Google (comme Panda) ont renforcé la logique visant à considérer la qualité des contenus comme un facteur de référencement décisif, allant même jusqu’à disqualifier et rétrograder des sites se basant sur des techniques de flood ou de mises en ligne de contenus en masses sans intérêts concrets.

N’oubliez jamais que Google calque une partie de son algorithme sur le comportement utilisateur humain pour qualifier un résultat de recherche, un contenu considéré comme qualitatif par un visiteur humain, sera de la même façon considéré positivement par Google, ce qui augmentera, sur une base de régularité de production, vos chances de ressortir en avant de vos concurrents.

L’expérience Utilisateur, bien plus qu’une simple question de goûts

Cet appui par Google pour assurer la mise à disposition aux utilisateurs de contenus de qualité au travers des SERPs modifia en profondeur la façon de concevoir et de penser son site web, et bien au-delà du contenu même des mots, impacta un concept très important : la délivrance d’une expérience utilisateur optimale.

Loin derrière nous sont les sombres années des techniques dites de « black hat » (frames et textes cachées, répétitions de mots clés, liens entrants frauduleux, popups invasives etc…) visant à exploiter les failles des moteurs de recherche alors en pleine jeunesse.

Les années ont passé et Google a mûri pour notre plus grand bien à tous, en 2015 il s’avère absolument nécessaire d’associer SEO à Web Design afin d’assurer la meilleure expérience utilisateur que possible.

Plus il sera simple pour un utilisateur de naviguer sur un site web, plus simple il sera pour un moteur de circuler sur ce dernier afin d’indexer ses diverses pages.

Les besoins récents en diffusion d’informations aux formats divers et variés ont induit le développement des concepts de Responsive Design (HTML5 en sus) visant à optimiser  le rendu des sites et de leurs contenus quel que soit le périphérique employé par un utilisateur. (PC de bureau, Smartphone ou tablette).

Les avantages liés au Responsive Design sont nombreux, incluant l’utilisation d’une URL unique (au lieu d’employer un domaine du type .mobi ou m.domain.com dans le cas d’un site mobile) ainsi qu’un taux de rebond réduit de part l’optimisation de l’architecture et des contenus proposés.

Laissez votre audience vous guider

Une Expérience Utilisateur positive dépasse le simple cadre d’un bon web design pour s’intégrer au cœur d’une stratégie SEO en 2015. Ce sur quoi se concentrent les utilisateurs, ce qui motive leurs interactions et recherches doivent influencer les démarches SEO.

Par exemple, si des utilisateurs se plaignent sur Facebook ou Twitter d’un manque de contenus sur une page web présentant les services d’une entreprise, le responsable SEO devra alors prendre le temps de rédiger des contenus plus robustes afin de satisfaire la demande globale.

Ecoutez vos utilisateurs, faites attention à leurs discours sur les réseaux sociaux, via les commentaires sur votre blog ou  suite à vos enquêtes de satisfaction afin de déterminer les points positifs de votre communication mais surtout, les lacunes à combler.

Vous pouvez aussi  exploiter les données relatives au comportement de vos utilisateurs sur votre site afin d’optimiser les résultats de recherche proposés. Ainsi, il sera particulièrement intéressant de consulter régulièrement sous Google Analytics la ‘popularité’ des pages d’entrée et de sortie afin de connaitre votre schéma d’interactivité avec votre audience, ses pages sont-elles celles escomptées ?

Pensez aussi à

Etudier diverses combinaisons de structures de titres et l’impact généré sur le trafic : Combien de mots ? Quel choix de termes ? Quelle longueur de titre ?

Etudier vos marqueurs call-to action de conversion : Votre audience suit-elle correctement le parcours ergonomique mis en place ? Quels sont les axes graphiques à optimiser pour optimiser et facilité la navigation ?

Corriger vos pages 404 et fixer vos liens morts

Conclusion

Avec la solidification du tracking utilisateur et des outils analytiques, l’étude des comportements d’audiences permettront de faire la différence tout au long de l’année 2015.

L’industrie du SEO est en perpétuelle évolution, de bonnes pratiques deviennent de plus en plus importantes à instaurer. Les plus basiques d’entres-elles permettant d’offrir une expérience positive à vos utilisateurs restent capitales, la stratégie à mettre en place dépendra quant à elle de votre secteur d’activité ou de la typologie de votre site web.

Concentrez-vous sur le tracking de données et l’analyse comportementale de votre audience afin de déterminer vos axes de développement potentiels pour aborder 2015 sous les meilleurs auspices

Partager

Réagir à cet article